Une histoire sans fin, acte premier, 17-07-12.

Posté le 17 juillet 2012

Le train démarre,  petit à petit nous quittons Toulouse et sa gare. Les images des regards inquiets des parents bientôt oubliés laisseront place à une joie non dissimulée.

La colonie vient de démarrer.

Au rythme de l’habituelle et sempiternelle ritournelle  « c’est quand qu’on arrive » nous finirons par fouler les premiers grains de sable a l’heure ou le soleil atteint son zénith ; un soleil bien joueur, qui plusieurs fois s’ échappera, mais ne soyons pas râleur, a l’heure de ces mots il fait déjà bien chaud.

 

Pour nos premiers jours, maillots déguisements et maquillage sont au menu, le tout sur son canapé d’activités diverses et ensoleillés; Surf et équitation viendront rajouter une note gustative des plus appétissantes aux palais de nos petits moussaillons.

 

La rumeur circulant dans le camp  stipule que la boum – événement tant attendu-  approche à grand pas (de danse), affaire a suivre…

Quant au déroulement de la semaine prochaine les  loutres du zoo de la Palmyre nous en glisserons peut etre un mot  ;)

 

Définitivement Soulac, nous sommes tiens !

Les anims.